Génération Twingo, Club Twingo : Association Loi 1908, Site Web, Forum, Rassemblement, Tout sur la Twingo 1 et 2 !
 
AccueilSite webFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Le site Web de Génération Twingo : www.generation-twingo.fr
Twingo, à vous d'inventer la vie qui va avec.

Partagez | 
 

 Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Dim 5 Fév 2012 - 14:37

Un grand merci pour tout ce temps consacrer encore une fois pour mon problème !

Lorsque tu fais qq choses tu ne le fais vraiment pas à moitier !

Je vais suivre à la lettre tout ton tuto, mais j’attends avec impatience les photos qui vont avec Smile .

Merci infiniment What a Face
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Dim 5 Fév 2012 - 16:55

Ben non... faire les choses à moitié ça n'a pas d'intérêt !... en tous cas, c'est ce que l'on m'a toujours appris...

Pour info, je peux avoir le joint de culasse à 16,38 € + TVA 21% (prix professionnel). Si cela t'intéresse, fais le moi savoir, on s'arrangera...

Et n'oublies pas : avant d'acheter le joint et autres frais, comme le moteur a serré, contrôle l'état des cylindres (je vais envoyer une photo de ça aussi !...)
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Dim 5 Fév 2012 - 17:39

Pas de problèmes, je vais dabord vérifier l'état des cylindres et poster des photos !

Merci pour ta proposition, j'aviserais lorsque j'aurais terminer ton tuto !
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Dim 5 Fév 2012 - 19:17

Vas pas trop vite, il y a quelques petites corrections à apporter au tuto. Elle viendront en même temps que les photos.
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Lun 6 Fév 2012 - 1:44









Pour démonter la culasse, sur un C3G, tu verras, c'est tout simple. Il faut, dans un premier temps, ouvrir le moteur et vérifier l'état des cylindres, vu que ton moteur a serré.

Commence en dessous par le plus difficile : démonter les deux écrous qui tiennent l'échappement : Une bonne douille 6 pans de 13 N'essaye surtout pas avec une douille 12 pans ou une clé plate car les écrous en question ont été cuits et recuits des milliers de fois... ils vont s'arrondir au premier coup de clef ! Une genouillère et une allonge sont aussi indispensables. Profites de ce que tu es sous la voiture pour démonter la fixation inférieure du tendeur de courroie (c'est du 16). Défais également la grosse durite qui arrive en bas du radiateur et récupère l'antigel.

Tu peux ensuite revenir au dessus et te replonger sous le capot.
Commence par desserrer la vis de 13 du tendeur de courroie et sortir la courroie de la gorge de la poulie de pompe à eau. Démonter la partie AV du boîtier de filtre à air (4 agrafes à dé-clipser). Ensuite, avec une douille de 10, tu peux enlever les deux vis logées au fond des deux trous de la partie supérieure du boîtier principal de filtre à air et déposer cette pièce également.


Tu as maintenant un bel accès au boîtier papillon (ça ressemble à un carburateur) ; débranche le bout du cable de gaz de la commande du volet papillon et retire le en arrière hors de son guide (sans enlever le clips, il sert de réglage). Tu peux l'accrocher près de la batterie ou de la face avant.
Tu peux ensuite démonter toutes les petites durites et cables électriques qui arrivent au boîtier à papillon ainsi que les deux tuyaux d'essence. (ATTENTION, IL FAUT LES REPÉRER POUR NE PAS INTERVERTIR AU REMONTAGE !). Le tuyau de dépression du système de freinage assisté peut être déconnecté au niveau du servo. (la grosse capsule derrière la batterie)

Maintenant, débrancher les durites de chauffage et la fiche de la sonde de température au dessus de la pompe à eau, déposer aussi la durite supérieure entre le radiateur et la pompe à eau.

Débrancher les cables de bougies et si tu ne maitrises pas le principe de l'allumage par rotor, prends bien soin de les repérer, car si tu les remontes dans le désordre, le moteur ne redémarreras pas. Ensuite, démonter la bride qui fixe l'axe du distributeur d'allumage dans le bloc moteur (clé de 11) et déposer le distributeur.

Dévisser les deux vis de 11 qui maintiennent le cache-culbuteur (le chapeau du moteur en quelque sorte ) et le déposer.

Prépares un chiffon propre pour déposer les pièces que tu vas démonter à partir de maintenant.

La rampe de culbuteur se démonte en une pièce : deux vis de 11 aux 2 paliers du centre de la rampe et deux gros écrou de 13 aux paliers extérieurs. Attention au remontage : respecter le couple de serrage : 1,5 à 2 m.kg (ou m.daN)
Soulever la rampe délicatement sans forcer et la déposer sur un chiffon propre. Si elle est fort encrassée, tu peux la faire tremper dans un bain d'essence ou de pétrole.

Enlever ensuite une à une les tiges de culbuteurs et les déposer dans l'ordre sur un chiffon propre.

A l'aide d'une douille de 17, desserrer les 10 vis de culasse en respectant l'ordre indiqué sur la photo.

Si la culasse ne se soulève pas toute seule, revisser à la main la vis n°9 et faire pivoter la culasse sur elle-même pour éviter de soulever les chemises des cylindres qui ne sont que posées dans le bloc. Leur déplacement serait fatal au joint d'embase des chemises. Déposer la culasse et faire tremper les vis et les rondelles d'appui dans de l'essence ou du pétrole. Avant de les remonter, tu prendras soin de bien nettoyer les filets avec une brosse métallique. Renault préconise le remplacement des vis.

Pour dégarnir la culasse avant de la faire rectifier :
A l'arrière de la culasse, desserrer les écrous qui maintiennent le déflecteur d'air chaud, le déposer et ensuite défaire les 10 vis de 10 qui maintiennent le collecteur adm/éch. (bien souvent, le goujon se dévisse avec l'écrou... pas grave, tu le remonteras ainsi...)
Déposer la pompe à eau. Attention, il ne faut pas démonter toutes les vis ! Uniquement celles qui se vissent dans le corps de la culasse (les 6 vis à l'arrière de la pompe et une derrière la poulie) Attention, repérer les vis car il y a trois longueurs différentes.
Un petit coup de marteau peut être nécessaire pour décoller la pompe.

Tu as travaillé 2 à 3 petites heures et ta culasse est déjà prête pour aller à l'atelier de rectification. Cette opération est INDISPENSABLE ! Les culasses en aluminium encaissent mal la surchauffe ; elles bougent toujours de quelques dixièmes !
Après avoir récupéré ta culasse (pas besoin de mise en pression ! frais inutiles !) (la rectification coûte en moyenne de 35 à 60 euros et encore une fois autant pour la mise sous pression), tu pourras effectuer le remontage dans l'ordre inverse du démontage.

Fais gaffe au sens du joint (inscription TOP vers le dessus) et à la propreté du plan de joint. Perso, je nettoie délicatement avec du papier émeri de bonne qualité et d'un grain de 150 ou 200 (faut pas que les grains se détachent et n'aillent se loger dans les cylindres ou les orifices de graissage des tiges de culbuteurs).
Avec un chiffon absorbant, enlève toute trace d'huile et de liquide de refroidissement dans les cylindres.
TRES IMPORTANT : avant de reposer la culasse, il faut vider les trous de fixation de la culasse dans le bloc cylindres avec une grosse seringue... au démontage, de l'antigel et de l'huile s'y sont accumulés, ce qui empêchera bien sûr de serrer les vis.

Serrer les 10 vis de culasse dans l'ordre inverse du démontage.
RESPECTER LA PROCÉDURE DE SERRAGE :
- serrer toutes les vis à 2 m.kg
- serrage angulaire de 90° (+/- 4°) (1/4 de tour) de toutes les vis dans l'ordre inverse du démontage
- attendre 3 minutes minimum
- vis par vis : desserrer complètement et resserrer à 2 m.kg
- reserrage angulaire de 90° (+/- 4°) (1/4 de tour) de toutes les vis dans l'ordre inverse du démontage

Réglage du jeu des soupapes : ADM. 0.15 / ÉCH. 0.20
Les soupapes d'échappement sont les soupapes 1, 4, 5, 8
Les soupapes d'admission sont les soupapes 2, 3, 6,7
La numérotation des cylindres et des soupapes se fait toujours en partant du côté boîte de vitesse.

Pour régler une soupape, il faut glisser la cale d'épaisseur correspondante entre le culbuteur et la queue de soupape. La cale ne doit pas passer librement (trop de jeu) ni trop difficilement (pas assez de jeu). Régler en desserrant le contre-écrou et en agissant sur la vis de réglage. Lors du reserrage du contre-écrou, il se peut que le jeu diminue un peu. Recontrôler après serrage et recommencer si nécessaire.
PROCEDURE : Soulever une des roues AV et engager la 5e vitesse. Tourner la roue dans le sens horlogique de façon à ce que la soupape du 1er cylindre (côté boîte de vitesses) soit en pleine ouverture (complètement enfoncée et prête à remonter).
régler alors l'admission du 3 et l'échappement du 4 aux cotes données ci dessous. Régler ensuite les autres soupapes en suivant le tableau suivant :
Soupape cyl. n°1 pleine ouverture - régler admission du 3 - régler échappement du 4
Soupape cyl. n°3 pleine ouverture - régler admission du 4 - régler échappement du 2
Soupape cyl. n°4 pleine ouverture - régler admission du 2 - régler échappement du 1
Soupape cyl. n°2 pleine ouverture - régler admission du 1 - régler échappement du 3

Dernière étape quand tout est remonté : la purge du système de refroidissement.
Je te conseilles, bien que le joint de culasse soit neuf, de faire réaliser cette opération dans un atelier équipé du matériel ad-hoc.
Néanmoins, tu peux toujours essayer de procéder comme suit :
Lever le côté gauche de la voiture de façon à placer le vase d'expansion le plus haut possible et les 2 vis de purge le plus bas possible.
Ouvrir les deux vis de purge. Remplir le circuit par le vase d'expansion avec du liquide universel ou du type D.
Dès que le liquide s'écoule librement et sans interruption, refermer les vis de purge
Faire tourner le moteur à 1500 tours (un copain ou une copine sera bien utile ! !) pendant quatre minutes tout en maintenant le vase d'expansion plein à ras-bord.
Arrêter le moteur et fermer le vase d'expansion
Remettre en marche et maintenir à 1500 tours durant 10 à 15 minutes jusqu'à la mise en route du ventilateur - (surveiller le témoin et le débordement éventuel...)
Vérifier le niveau dans le vase d'expansion (repère maxi)

Voila, ça y est, tu viens de changer toi-même ton joint de culasse ! Félicitations !

Je reste à ta disposition pour tout renseignement complémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: et les photos ! ! !   Lun 6 Fév 2012 - 8:53

Oooops ! J'ai passé une bonne partie de la soirée (et même plus !) à placer mes photos (et il y en a beaucoup !) au bon endroit dans le texte et... aucune d'entre elle n'est passée ! Mystère !
J'ai pourtant suivi les indications qui m'ont été fournies mais dois avoir loupé un épisode... lequel ??
Merci d'éclairer ma lanterne...
Le texte du tuto, lui c'est le bon avec les dernières corrections.
Je réessaierai ce soir, d'ici là j'espère avoir l'une ou l'autre indication sur ce que j'ai loupé !...
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Eurêka !   Lun 6 Fév 2012 - 9:42

Ça y est ! J'ai trouvé !
Là, je vais bosser... Ce soir, je termine le tuto (+/- 20 photos)
Revenir en haut Aller en bas
YuMellissa
/!\ Déesse de la Twingo /!\
/!\ Déesse de la Twingo /!\
avatar

Messages : 10083
Age : 30
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Lun 6 Fév 2012 - 12:41

wooow merci !

Dès que les photos y sont, je sépare pour en faire un tuto a part entière !

.... . .. ...... . . .. .. . ..... .. ... .. .. ... . . . . ... . . . . . . . .. ... .. . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yumellissa.net
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Tuto culasse C3G -    Mer 8 Fév 2012 - 0:57

Pour démonter la culasse, sur un C3G, tu verras, c'est tout simple.

Commence en dessous par le plus difficile : démonter les deux écrous qui tiennent l'échappement ! Evil or Very Mad
Une bonne douille 6 pans de 13 est indispensable ; n'essaye surtout pas avec une douille 12 pans ou une clé plate car les écrous en question ont été cuits et recuits... ils vont s'arrondir au premier coup de clef !
Une genouillère et une allonge sont aussi indispensables. Profites de ce que tu es sous la voiture pour démonter la fixation inférieure du tendeur de courroie (c'est du 16). Défais également la grosse durite qui arrive en bas du radiateur et récupère l'antigel.


Tu peux ensuite revenir au dessus et te replonger sous le capot.
Commence par desserrer la vis de 13 du tendeur de courroie et sortir la courroie de la gorge de la poulie de pompe à eau. Démonter la partie AV du boîtier de filtre à air (4 agrafes à dé-clipser). Ensuite, avec une douille de 10, tu peux enlever les deux vis logées au fond des deux trous de la partie supérieure du boîtier principal de filtre à air et déposer cette pièce également.


Tu as maintenant un bel accès au boîtier papillon (ça ressemble à un carburateur) ; débranche le bout du cable de gaz de la commande du volet papillon et retire le en arrière hors de son guide (sans enlever le clips, il sert de réglage). Tu peux l'accrocher près de la batterie ou de la face avant.
Tu peux ensuite démonter toutes les petites durites et cables électriques qui arrivent au boîtier à papillon ainsi que les deux tuyaux d'essence. (ATTENTION, IL FAUT LES REPÉRER POUR NE PAS INTERVERTIR AU REMONTAGE !). Le tuyau de dépression du système de freinage assisté peut être déconnecté au niveau du servo. (la grosse capsule derrière la batterie)


Maintenant, débrancher les durites de chauffage et la fiche de la sonde de température au dessus de la pompe à eau, déposer aussi la durite supérieure entre le radiateur et la pompe à eau.


Débrancher les cables de bougies et si tu ne maitrises pas le principe de l'allumage par rotor, prends bien soin de les repérer, car si tu les remontes dans le désordre, le moteur ne redémarreras pas. Ensuite, démonter la bride qui fixe l'axe du distributeur d'allumage dans le bloc moteur (clé de 11) et déposer le distributeur. Lors de la repose du distributeur, il faut orienter les deux doigts à la base de l'axe du rotor de façon à ce qu'ils s'emboîtent facilement dans la rainure prévue pour les recevoir. Il faut faire jouer un peu le distributeur de gauche à droite pour lui permettre de s'engager dans la rainure. Si cela ne fonctionne pas, il faut faire effectuer un demi tour de rotation à l'axe du rotor et réessayer.


Dévisser les deux vis de 11 qui maintiennent le cache-culbuteur (le chapeau du moteur en quelque sorte ) et le déposer.

Prépares un chiffon propre pour déposer les pièces que tu vas démonter à partir de maintenant.

La rampe de culbuteur se démonte en une pièce : deux vis de 11 aux deux paliers du centre de la rampe et deux gros écrous de 13 aux paliers extérieurs. ATTENTION AU REMONTAGE : respecter le couple de serrage : 1,5 m.kg (ou m.daN) Fais également TRES ATTENTION à ce que la partie supérieure de chaque tige soit correctement emboîtée sinon casse assurée au premier coup de démarreur ! (voir entouré en vert sur la photo)
Soulever la rampe délicatement sans forcer et la déposer sur un chiffon propre. Si elle est fort encrassée, tu peux la faire tremper dans un bain d'essence ou de pétrole.


Enlever ensuite une à une les tiges de culbuteurs et les déposer dans l'ordre sur un chiffon propre.

A l'aide d'une douille de 17, desserrer les 10 vis de culasse en respectant l'ordre indiqué sur la photo.


Au remontage, tu commenceras par la vis n°10, ensuite la 9, etc.

Si la culasse ne se soulève pas toute seule, revisser à la main la vis n°9 et faire pivoter la culasse à plat sur elle-même pour éviter de soulever les chemises des cylindres qui ne sont que posées dans le bloc. Leur soulèvement serait fatal au joint d'embase des chemises. Déposer la culasse et faire tremper les vis et les rondelles d'appui dans de l'essence ou du pétrole. Avant de les remonter, tu prendras soin de bien nettoyer les filets avec une brosse métallique. Renault préconise le remplacement des vis.

Tu peux enfin contrôler l'état des cylindres. Si le moteur a serré, il est possible que les cylindres soient griffés, ce qui peut entraîner une consommation d'huile directement proportionnelle à la profondeur des rayures (vérifier avec l'ongle ; s'il accroche quand on le passe sur les griffes, c'est mauvais signe...)


Maintenant, il faut dégarnir la culasse avant de la faire rectifier :
A l'arrière de la culasse, desserrer les écrous qui maintiennent le déflecteur d'air chaud, le déposer et ensuite défaire les 10 vis de 10 qui maintiennent le collecteur adm/éch. (bien souvent, le goujon se dévisse avec l'écrou... pas grave, tu le remonteras ainsi...)


Déposer la pompe à eau. Attention, il ne faut pas démonter toutes les vis ! Uniquement celles qui se vissent dans le corps de la culasse (les 6 vis à l'arrière de la pompe et une derrière la poulie) Attention, repérer les vis car il y a trois longueurs différentes.
Un petit coup de marteau peut être nécessaire pour décoller la pompe. Lors du remontage, il faut bien sûr un nouveau joint de pompe à eau, mais tu peux très avantageusement le remplacer par de la pâte à joint (par ex Loctite Blue silicone 5926).


Tu as travaillé 2 à 3 petites heures et ta culasse est déjà prête pour aller à l'atelier de rectification. Cette opération est INDISPENSABLE ! Les culasses en aluminium encaissent mal la surchauffe ; elles bougent toujours de quelques dixièmes !
Après avoir récupéré ta culasse (pas besoin de mise en pression ! frais inutiles !) (la rectification coûte en moyenne de 35 à 60 euros et encore une fois autant pour la mise sous pression), tu pourras effectuer le remontage dans l'ordre inverse du démontage.


Fais gaffe au sens du joint (inscription TOP vers le dessus) et à la propreté du plan de joint. Perso, je nettoie délicatement avec du papier émeri de bonne qualité et d'un grain de 150 ou 200 (faut pas que les grains se détachent et n'aillent se loger dans les cylindres ou les orifices de graissage des tiges de culbuteurs).
Avec un chiffon absorbant, enlève toute trace d'huile et de liquide de refroidissement dans les cylindres.
TRES IMPORTANT : avant de reposer la culasse, il faut vider les trous de fixation de la culasse dans le bloc cylindres avec une seringue... au démontage, de l'antigel et de l'huile s'y sont accumulés, ce qui empêchera bien sûr de serrer les vis.



Serrer les 10 vis de culasse dans l'ordre inverse du démontage.
RESPECTER LA PROCÉDURE DE SERRAGE :
- serrer toutes les vis à 2 m.kg
- serrage angulaire de 90° (+/- 4°) (1/4 de tour) de toutes les vis dans l'ordre inverse du démontage
- attendre 3 minutes minimum
- vis par vis : desserrer complètement et resserrer à 2 m.kg
- reserrage angulaire de 90° (+/- 4°) (1/4 de tour) de toutes les vis dans l'ordre inverse du démontage

Réglage du jeu des soupapes : ADM. 0.15 / ÉCH. 0.20
Les soupapes d'échappement sont les soupapes 1, 4, 5, 8
Les soupapes d'admission sont les soupapes 2, 3, 6,7
La numérotation des cylindres et des soupapes se fait toujours en partant du côté boîte de vitesse.



Pour régler une soupape, il faut glisser la cale d'épaisseur correspondante entre le culbuteur et la queue de soupape. La cale ne doit pas passer librement (trop de jeu) ni trop difficilement (pas assez de jeu). Régler en desserrant le contre-écrou de 10 et en agissant sur la vis de réglage. Lors du reserrage du contre-écrou, il se peut que le jeu diminue un peu. Recontrôler après serrage et recommencer si nécessaire.


PROCEDURE : Soulever une des roues AV et engager la 5e vitesse. Tourner la roue dans le sens horlogique de façon à ce que la soupape du 1er cylindre (côté boîte de vitesses) soit en pleine ouverture (complètement enfoncée et prête à remonter).
régler alors l'admission du 3 et l'échappement du 4 aux cotes données ci dessus. Régler ensuite les autres soupapes en suivant le tableau suivant :
Soupape cyl. n°1 pleine ouverture - régler admission du 3 - régler échappement du 4
Soupape cyl. n°3 pleine ouverture - régler admission du 4 - régler échappement du 2
Soupape cyl. n°4 pleine ouverture - régler admission du 2 - régler échappement du 1
Soupape cyl. n°2 pleine ouverture - régler admission du 1 - régler échappement du 3

Dernière étape quand tout est remonté : la purge du système de refroidissement.
Je te conseilles, bien que le joint de culasse soit neuf, de faire réaliser cette opération dans un atelier équipé du matériel ad-hoc.
Néanmoins, tu peux toujours essayer de procéder comme suit :
Lever le côté gauche de la voiture de façon à placer le vase d'expansion le plus haut possible et les 2 vis de purge le plus bas possible.
Placer la commande de chauffage sur "chaud" et ouvrir les deux vis de purge.
Remplir le circuit par le vase d'expansion avec du liquide universel ou du type D.
Dès que le liquide s'écoule librement et sans interruption, refermer les vis de purge.


Faire tourner le moteur à 1500 tours (un copain ou une copine sera bien utile ! !) pendant cinq minutes tout en maintenant le vase d'expansion plein à ras-bord.
Arrêter le moteur et fermer le vase d'expansion
Remettre en marche et maintenir à 1500 tours durant 10 à 15 minutes jusqu'à la mise en route du ventilateur - (s'assurer que le chauffage fonctionne en actionnant la soufflante d'air chaud ; surveiller le témoin de surchauffe moteur et le débordement éventuel de liquide...)
Vérifier le niveau dans le vase d'expansion (repère maxi)


Voila, ça y est, tu viens de changer toi-même ton joint de culasse ! Félicitations ! Super
Je reste à ta disposition pour tout renseignement complémentaire.

Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Mer 8 Fév 2012 - 1:13

OOOOOOOps ! ! ! !

Un oubli dans la procédure de réglage des soupapes....
Voici la procédure correcte :

PROCEDURE : Soulever une des roues AV et engager la 5e vitesse. Tourner la roue dans le sens horlogique de façon à ce que la soupape d'échappement du 1er cylindre (côté boîte de vitesses) soit en pleine ouverture (complètement enfoncée et prête à remonter).
régler alors l'admission du 3 et l'échappement du 4 aux cotes données ci dessus. Régler ensuite les autres soupapes en suivant le tableau suivant :
Soupape éch. cyl. n°1 pleine ouverture - régler admission du 3 - régler échappement du 4
Soupape éch. cyl. n°3 pleine ouverture - régler admission du 4 - régler échappement du 2
Soupape éch. cyl. n°4 pleine ouverture - régler admission du 2 - régler échappement du 1
Soupape éch. cyl. n°2 pleine ouverture - régler admission du 1 - régler échappement du 3
Revenir en haut Aller en bas
BigWolf
Twing'organisateur
Twing'organisateur
avatar

Messages : 6382
Age : 31
Localisation : Jura (39)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Mer 8 Fév 2012 - 10:06

pffff que dire derrière ça...

un énorme merci Maladrye pour ce tuto, que j'ai tout de suite copier dans la section "Tutoriels" du forum ( http://forum.generation-twingo.fr/t2351-tuto-faire-une-culasse-moteur-c3g-by-maladrye#67640 )

Bravo !

.... . .. ...... . . .. .. . ..... .. ... .. .. ... . . . . ... . . . . . . . .. ... .. . . . . .

Espérons que cette petite dernière survive enfin à mes côtés ! Sad Embarassed Embarassed Razz
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Mer 8 Fév 2012 - 18:36

Merci pour ce tuto ultra bien détailler !

Dès que la température se calme un peu je m'y mettrais : )

Es tu mécano de base ?
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Mer 8 Fév 2012 - 18:49

Heuuuu... non, je suis professeur en arts graphiques !... Mais dix années de compétition auto, ça aide...
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Mer 11 Juil 2012 - 12:45

maladrye a écrit:
Heuuuu... non, je suis professeur en arts graphiques !... Mais dix années de compétition auto, ça aide...

Oui c'est sur que sa aide, en tout cas tu es méticuleux .

Bon je reviens aux nouvelles, malgré que sa a bien trainer . ( faute de temps et de moyen )


Finalement nous avons décider d'acheter un moteur d'occasion, car le moteur est HS au vu du mécano qui l'a inspecter .


J'aurais juste voulu savoir si ce tuto trouver sur un autre forum fera l'affaire pour s'en inspirer ( juste pour sortir le moteur et poser le nouveau )

http://www.techniconnexion.com/t10597-twingo-12-an-98-petit-tuto-pour-embrdistri-et-jt-culasse

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: dépose/repose du moteur   Mer 11 Juil 2012 - 22:45

ton moteur serait HS après une petite surchauffe ? Ou même une grosse ? M'étonnerait...
A l'époque, je t'avais envoyé, si mes souvenirs sont exacts, une photo montrant les rayures dans un cylindre... Si il y en a, alors oui, ton moteur est mal en point... sinon, un nouveau joint de culasse, une rectification et basta !... Je n'ai jamais vu de bloc déformé sur une twingo ;, en général, c'est la culasse qui encaisse tout et qui doit être rectifiée.
Cela dit, le tuto auquel tu fait référence concerne un D7F ; est-ce bien le type de moteur de ta twingo ? Car si tu as un C3G, il y a tout de même quelques différences... mais bon, la ligne générale est valable.
Bon travail
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Jeu 12 Juil 2012 - 0:18

maladrye a écrit:
ton moteur serait HS après une petite surchauffe ? Ou même une grosse ? M'étonnerait...
A l'époque, je t'avais envoyé, si mes souvenirs sont exacts, une photo montrant les rayures dans un cylindre... Si il y en a, alors oui, ton moteur est mal en point... sinon, un nouveau joint de culasse, une rectification et basta !... Je n'ai jamais vu de bloc déformé sur une twingo ;, en général, c'est la culasse qui encaisse tout et qui doit être rectifiée.
Cela dit, le tuto auquel tu fait référence concerne un D7F ; est-ce bien le type de moteur de ta twingo ? Car si tu as un C3G, il y a tout de même quelques différences... mais bon, la ligne générale est valable.
Bon travail

Oui il a bien inspecter l'intérieur du moteur et m'a conseiller de le changer, en sachant que sa nous a couter que 100€ avec 160 000km

Mon moteur est avec une courroie à chaine au fait .

Merci pour ton avis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Thomas77410
Twingo de Sang
Twingo de Sang
avatar

Messages : 5904
Age : 25
Localisation : Seine et Marne (77)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Jeu 12 Juil 2012 - 0:27

c'est le c3g qui est à chaine Wink

.... . .. ...... . . .. .. . ..... .. ... .. .. ... . . . . ... . . . . . . . .. ... .. . . . . .
Twingo I 1,2 16V édition Tech'Run de 2003

2ème Partie de topic : http://forum.generation-twingo.fr/t4905-la-twingo-12-16v-tech-run-a-thomas
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Jeu 12 Juil 2012 - 0:28

Thomas77410 a écrit:
c'est le c3g qui est à chaine Wink

Merci pour l'info Smile

Le C3G est le seul moteur des twingo à être équiper d'une chaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Thomas77410
Twingo de Sang
Twingo de Sang
avatar

Messages : 5904
Age : 25
Localisation : Seine et Marne (77)

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Jeu 12 Juil 2012 - 0:30

oui, apres les courroie sont arriver sur les moteur successif

.... . .. ...... . . .. .. . ..... .. ... .. .. ... . . . . ... . . . . . . . .. ... .. . . . . .
Twingo I 1,2 16V édition Tech'Run de 2003

2ème Partie de topic : http://forum.generation-twingo.fr/t4905-la-twingo-12-16v-tech-run-a-thomas
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Jeu 12 Juil 2012 - 0:32

Thomas77410 a écrit:
oui, apres les courroie sont arriver sur les moteur successif

Ok Smile , et ces moteur là ne sont pas monter par hasard sur des Super 5 aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
maladrye
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 53
Age : 62
Localisation : Belgique (Namur-Dinant)

MessageSujet: C3G   Jeu 12 Juil 2012 - 10:17

Effectivment, si tu as eu un moteur à ce prix là !.... Fais gaffe tout de même au joint de culasse quand tu vas purger ton circuit de refroidissement. Je te conseille TRES vivement de suivre la procédure que j'explique dans mon tuto sur le remplacement du joint de culasse des Twingo C3G... Les mécanos non avertis de cette particularité qui purgent à la traditionnelle flinguent le joint à tous les coups, surtout s'il a déjà 160000 km... (ces joints se désintègrent partiellement, mais ils gardent leur étanchéité au niveau des cylindre, par contre, la purge devient très très difficile. Le plus facile et le plus sûr, c'est à la machine dans un garage équipé de l'appareillage.
Bonne chance.
Pour info, tu trouve ce moteur sur les super5, les R5, R4, R19, je crois bien aussi sur les R8, R9 et encore des tas d'autres modèles ! avec parfois d'autres cylindrées, mais toujours la même base... Vous avez dit increvable ?... oui, mais un peu gourmand en benzine....
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Jeu 12 Juil 2012 - 12:58

Ok merci pour ces conseils. What a Face

J'ai toujours eu à mon habitude de faire un mélange avec de l'e85, et jamais eu de soucis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Abbas
Jeune Twinguiste
Jeune Twinguiste
avatar

Messages : 38

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Sam 5 Jan 2013 - 9:13

Bonjour; bsr Smile

Je reviens qqs temps après pour clôturer ce post Smile

Finalement un mécano s'en ai charger faute de temps de ma part.


Le moteur qu'on a acheter marche nickel.

Il nous a monter le moteur, changer le radiateur, l'embrayage par un neuf, une durite d'essence, la crémaillère de direction, les plaquettes de freins, les 2 pneux, et tout les filtres ainsi que la vidange, tout ça pour 450€

Merci pour tout et pour votre temps! Ce post et ce tuto servira pour les prochaines personnes bleu

Bonne année à tous ;-)
Revenir en haut Aller en bas
YuMellissa
/!\ Déesse de la Twingo /!\
/!\ Déesse de la Twingo /!\
avatar

Messages : 10083
Age : 30
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   Sam 5 Jan 2013 - 13:15

Merci pour ton retour Wink

.... . .. ...... . . .. .. . ..... .. ... .. .. ... . . . . ... . . . . . . . .. ... .. . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yumellissa.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Fuite liquide après accident, plus de chauffage et ventilateur inactif.
» fuite liquide orange dans ma voiture !!
» fuite liquide refroidissement intempestive
» [ Renault laguna 2,2Dci an 2003 ] fuite liquide refroidissement
» [1.6 L 16V- Refroidissement] Fuite liquide de refroidissement ? je ne m'en sors pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Twingo, Association loi 1908 :: Twingo 1 (1993-2007) :: Mécanique :: En Panne-